Faut-il s’inspirer des scénarii prospectifs?

Faut-il s’inspirer des scénarii prospectifs?

Demandez-vous quels sont les grandes tendances au niveau d’un pays ou au niveau mondial vous permettant d’anticiper l’avenir ?

Quels sont les changements environnementaux, économiques et sociétaux, portés par les évolutions liées à la démographie, à l’économie, à la politique, aux innovations technologies… ? Comment ces changements interdépendants, voire systémiques quasi inextricables, impactent-ils notre société, la manière de faire du business, les usages et attentes de nos clients, notre rapport à l’entreprise, au système financier, à la nature et à ce qui nous entoure ?

Ces grandes tendances ont vocation à projeter le monde dans lequel nous vivons à dix, vingt ou trente ans en apportant des tendances de fond. A titre d’exemple, les innovations technologiques telles que l’intelligence artificielle, la blockchain, la robotique, les IOT, l’impression 3D sont apparus grâce au développement exponentiel de la puissance de calcul et à la performance des réseaux permettant de supporter la charge des flux d’information en la faisant circuler dans de bonnes conditions.

Ainsi, travailler sur les grandes tendances permet de créer des scénarii de futur plausible sur la base d’hypothèses et d’incertitudes. Elles révèlent les implications à venir dans un secteur, une entreprise et apportent des clés de réflexion sur des questions majeures. Quelle seraient l’organisation la plus adaptée, comment faire évoluer le management RH ? Quels seront les usages Clients ? Comment la technologie va changer mon industrie et impacter mon entreprise ?…

Parmi les pistes : avoir une ou plusieurs personnes au sein de l’organisation ou s’appuyer sur une structure externe dont le rôle est de faire ressortir les tendances qui émergent. Évoquer des tendances qui pourraient, suite à un évènement comme le COVID-19, s’accélérer ou tout simplement disparaître, permettent à l’entreprise de s’inspirer et d’ouvrir des pans de réflexion globale ou ciblée.  L’entreprise est alors en mesure de se positionner dans une dynamique proactive au service de son développement. Une posture qui favorise l’anticipation d’axes stratégiques portés notamment par l’innovation.

Alors demandez-vous quelle vision vous avez de votre secteur dans dix ans et comment souhaitez-vous vous positionner ?

Hélène Campourcy – Fondatrice umantex

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.