Quel sera le risque de ne rien faire en innovation?

Quel sera le risque de ne rien faire en innovation?

Extrait du dossier « Quand un horizon incertain libère le questionnement », 60 heures d’interviews qualitatifs de 40 dirigeants d’entreprises françaises réalisées entre le 26 mai et le 12 juin dernier qui évoque les interrogations de Directeurs innovation dans ce contexte incertain.

« En attendant, toutes les grandes entreprises, corporates, grosses ETI, sont en train de réfléchir et de redéfinir les grandes priorités, selon LM directeur stratégie, quitte à faire une sélection parfois un peu cavalière sur certains projets et ne viser que la performance au détriment de l’innovation » .

Les équipes s’exécutent et sont en train de sélectionner les projets à fort retour sur investissement à court terme. Chacun y va de ses arguments pour sauver son projet et exister. Mais le sujet est parfois un sujet de politique interne et une grosse nébuleuse.

Là encore, beaucoup s’interrogent, les décisions technocratiques vont-elles prendre le dessus ? Les décisions qui favorisent le cash immédiat et le résultat, vont-elles être prises au détriment de projets plus profonds et structurants qui impacteront le business à moyen terme face à la concurrence?

Au final mes interlocuteurs des services innovation vont jusqu’à se demander s’ils se posent les bonnes questions. Celle qui vont leur permettre d’anticiper, de faire émerger de nouveaux projets plus alignés avec la réalité du terrain, celles qui vont permettre d’imaginer et d’innover ?

Actuellement, le manque de résilience et d’agilité risque de pénaliser les structures sur un temps plus long. Les budgets d’innovation sont réduits, des projets innovants initiés sont mis en standby. L’innovation est en risque et sera pour certaines structures le parent pauvre de la crise. Si le Day 2 Day est fondamental, doit-il aussi primer sur le stratégique ? Faut-il uniquement focaliser sur l’innovation court terme, sur les sujets structurants imposés par des événements externes, ou faut-il aussi plus pousser l’innovation de rupture car le retard pris ne sera jamais rattrapé ?

Il va falloir prendre des risques, identifier les risques invisibles, ceux qui comme la pandémie ont paralysé le monde entier, même si ils sont presque improbables. Quel sera le risque de ne rien faire en innovation ? En termes de prospective, quel sera l’impact sur le moyen et long terme par rapport à la concurrence ? Ne devrait-on pas être plus inclusif en s’inscrivant à la fois dans le Day 2 Day, (l’immédiateté pour la survie) et dans l’innovation, source d’avenir pour l’entreprise ? « L’innovation doit continuer, c’est la seule façon de préparer l’avenir » d’après ST, Directrice innovation.

Retrouvez l’article paru dans Forbes France sur « l’innovation responsable POST-COVID » et le dossier complet « quand un horizon incertain libère le questionnement »;

Hélène Campourcy – Fondatrice umantex

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.